Midvalley et Neuchâtel

Avec l’ami Benoît Broyart, nous avons terminé le premier album ( sur 3 ) de l’adaptation en bande dessinée et les illustrations de son roman inédit: « Les enfants de Midvalley ».

L’un et l’autre sortiront en librairie fin septembre. La bande dessinée sortira sur le label « Kramiek » et le roman illustré sur le label jeunesse du groupe Paquet « Chours ».

Les volumes 2 et 3 de la bd devraient paraître, si tout se passe bien, au printemps et fin 2016

pleine page 56 B

Autre nouvelle et évènement.

La semaine prochaine ( le 9 et 10 juillet ) je serai en compagnie d’ André Kuenzy au NIFFF ( Neuchâtel International Fantastic Film Festival ) ou sera projeté pour la première fois sur grand écran et en festival le film qu’il a réalisé à partir de notre BD « Tim & Léon« .

Cette bande dessinée, scénarisée par André, a été publiée sous forme de feuilleton durant 60 semaines dans le Samedi Culturel du quotidien Suisse, « Le Temps”, du 06 juillet 2013 au 30 août 2014.
A chaque page de bande dessinée correspondait une séquence de film d’1′,30 » environ, tournée avec acteurs, en prises de vues réelles.

Nous présenterons le projet lors d’une rencontre ( qui devrait être « streamée » sur le site du festival ) à partir de 14h le 09 juillet.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la rencontre sera suivie d’une séance de dédicace (17h), puisqu’à cette occasion sortira en avant-première la très chouette version papier de cette histoire, plus une deuxième aventure inédite ( Tim & Léon détectives ), qui sortira sur le label Emmanuel Proust et que vous trouverez en librairie, également en septembre…

TIM_et_LEON_mep_cover_bassedef

4 réponses sur “Midvalley et Neuchâtel”

    1. Un petit pitch ? Très bien…

      1958.
      Midvalley, petite bourgade perdue au milieu des États-Unis.
      Rosa et Milan font leurs valises pour aller chez leur oncle Jack, à Big
      Town. Après une nuit de car, ils arrivent à la gare routière mais Jack
      n’est pas au rendez-vous. Il n’est pas non plus chez lui.
      Monsieur Paul se présente devant eux. Il leur propose l’hospitalité en
      attendant la réapparition de leur oncle. Monsieur Paul est horloger.
      Il vit dans une inquiétante maison, détient d’étranges pouvoirs et
      séquestre des enfants à la cave, confiant les engrenages délicats à leurs
      petites mains expertes. Rosa et Milan s’en aperçoivent rapidement
      et s’apprêtent à quitter leur hôte. Mais Rosa vole une des montres
      de monsieur Paul avant de partir et déclenche la colère du maître
      des lieux. S’engage alors, dans la nuit, une course-poursuite entre
      l’horloger et les deux enfants. Sur les toits, dans les rues ou encore
      au milieu d’une forêt sauvage surgie du passé…
      Une terrible chasse à l’enfant vient de commencer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.