Cité 14

11/12/2015

Voici la couverture de la réédition dans le noir et blanc original de  » L’extravagante croisière de Lady Rozenbilt », une histoire indépendante en 4 épisodes ( 112 pages ) qui racontent des évènements marquants de la jeunesse du commandant Bigoodee…

La sortie est annoncée pour février 2016 en même temps que la réédition des intégrales des deux première saisons ( la jaune et la bleue )

Cité14-S3EX-Cover.indd

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

___________________________________________________________________________

Le contrat n’est pas encore signé mais voici les deux premières pages de la saison 3 de Cité 14.

Cité 14 saison 3 Page 01

Cité 14 saison 3 Page 02

8 réflexions au sujet de « Cité 14 »

  1. Hi, I’ll just add my words of encouragement. Such a fantastic work of imagination. A comic that pays repeated readings. I’m really hoping you go down the crowd funding route as I’d love to see where this story goes.

  2. Votre série est tout simplement géniale. Je viens de la relire intégralement pour la troisième fois, avec toujours autant d’enthousiasme!
    Grand passionné de bandes dessinées, je ne comprends pas que les ventes n’aient pas décollé. Il y a tous les ingrédients pour une très belle réussite éditoriale : imagination débordante, climat mystérieux, trait à la fois original et élégant, univers fouillé, presque onirique, message humaniste, etc.
    La seule explication qui me vienne à l’esprit est que la série n’a pas été correctement poussée par votre éditeur (que je respecte par ailleurs beaucoup, pour tant d’autres belles découvertes!)
    Ah, si j’avais moi-même les sous…

  3. hi Romuald, i got a comission from you 2 years ago at the lakes festeval (if you remember me).
    just wondering if there is any news on district 14 volume 3, cant wait for it

    1. Hello Brendan,
      I remember you very well, drawing and we met at the festival lakes, as are meetings with Jeff Smith, Joost Swarte, Paul Gravett or Boulet.

      In season 3 of District 14, unfortunately I’ll have to disappoint you. Not that we lacked inspiration, far from it, but unfortunately the sales have been really inadequate and yet no publisher was willing to publish the result of conditions that allow us to live (the humanos paid me less 880 GBP to 14 pages per month).

      We have permission to continue but it will probably be on our own or perhaps through a crowdfunding. The major concern remains to find time to do so without any financial guarantee.

      But we do not despair. I receive frequent messages, support and encouragement. Many readers of all ages continue to discover and love the series.

      So, even though I always repeats the same thing I am sincerely convinced that we have not finished with District 14 …

  4. Bonjour, j’avais adoré la saison 1 en petit fascicule sortie chez Paquet et j’avais un peu oublié Cité 14, faute d’affichages et de communication suffisante peut être. J’ai découvert avec plaisir la saison 2 en intégrale il y a quelques jours et désespère désormais de voir paraître la suite. Est ce Prévue? Le contrat est il signé ?

    1. Bonjour,
      merci pour ce commentaire.
      Comme déjà dit souvent, cité 14 ne s’est pas de tout vendu malgré le prix à Angoulême ( 1500 ex pour la meilleure vente d’après nos chiffres ) et la traduction US. Donc pas de contrat et pas de suite prévue.
      Nous avons la liberté de faire une nouvelle saison où on voudra avec la réserve que les humanos gardent les droits sur les saisons 1 et 2.
      Forcément, aucun éditeur ne semble intéressé par un truc qui ne se vend pas et dont les droits ne sont pas entièrement libres.
      En gros, si on veut continuer on devra se débrouiller…

  5. Sorry for write in english, I ´m from Spain.
    I have to tell that this comic for me is a wonderful thing, the style of the drawings, the characters, the history … I can not find anything like this … So I´m always waiting for the next season..Cannot understand why this comic is not more popular, compared with the 90 % of the rest, is superb!. I encourage you to keep on with this project.

    Thank you, this is great art comic with a lot of imagination on it.

    1. Pour un gros lecteur et collectionneur de bds comme moi, il est rare de découvrir une série dont il était totalement passé à côté. Outre ce plaisir déjà non négligeable quand cette découverte est brillante c’est encore mieux.
      Pour être franc, cela fait longtemps qu’une série bd surtout écrite et dessinée par des français ne m’avait pas autant enthousiasmé. J’ai dévoré la première intégrale en une soirée et j’ai couru dès le lendemain matin acheter la deuxième qui fut lue le soir même.
      Le gloubi boulga concocté par les auteurs m’a rassasié comme rarement. Il n’est pas facile de réussir une alchimie entre différents genres sans que cela paraisse indigeste, parodique ou vain.
      Le tour de force des auteurs est d’avoir créé un univers cohérent à travers cette cité 14 qui semble être la cité de tous les possibles. Des personnages humains côtoient des personnages anthropomorphes. Des aliens échoués sur cette planète vivent pour la plupart dans un ghetto qui n’est pas sans rappeler celui du film District 9. On croise des chats qui lévitent et hypnotisent, un superhéros superméchant, un gangster cerf unijambiste, un crapaud mafieux et ses sbires têtards, des tueurs grabataires et séniles, un éléphant déformé etc. L’univers décrit est un mélange de polar à la Dick Tracy, un hommage à la Sf de sérieB , de comics de superhéros. On trouve même une tour gigantesque dont l’architecture totalement folle n’est pas sans évoquer les œuvres de Schuiten et Peeters.
      Devant tant de folies, on pourrait craindre que les auteurs aient oublié de mettre un fil conducteur ou qu’ils ne sachent pas vers ou faire aller leur histoire. Et bien non malgré les différentes orientations prises par l’histoire, tout est maitrisé et on peut considérer que l’histoire est bien conclue avec la fin de la seconde intégrale bien qu’on espère une suite dans ce merveilleux univers.
      Jusqu’ici il n’y avait que les comics comme Bone ou ceux de Kirkman qui me semblaient avoir réussi à tirer des histoires lisibles d’univers si barrés.

      En conclusion un véritable coup de coeur. 4.5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *